| 10 astuces (et +) pour ne plus faire de fautes en français !
342
page-template-default,page,page-id-342,ajax_fade,page_not_loaded,,vertical_menu_enabled,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-10.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
 

10 astuces (et +) pour ne plus faire de fautes en français !

Distinguez-vous par la qualité de vos publications :

Retrouvez ici quelques règles de français que nous sommes trop nombreux à avoir oubliées ou qui sont réellement trop complexes pour être retenues, avouons-le ! Je fouille fréquemment dans cette liste pour vérifier un accord ou une expression. Faites de même en la gardant sous le coude !

Et vous, quelles règles d’orthographe ou de grammaire vérifiez-vous quand vous rédigez ?

À l’impératif : terminaison de la 1ère personne en -e ou -s mais jamais les deux (même si aujourd’hui de plus en plus de publications contiennent cette faute !) donc: Mange ta soupe, Bois ton verre, Bouge ton corps, Envoie-moi ton adresse, etc.
Mais : Faites, Faites-nous part de vos suggestions (parce ce que c’est la 3ème personne de l’impératif).
Accentuation :
réglementation (aigu) / règlement (grave)
événement / évènement (les deux sont acceptés)
Accords :
adjectif chic : peut s’accorder en nombre mais pas en genre. Ex : des femmes chic ou des femmes chics (mais pas chiques)
des nouveau-nés : nouveau ne s’accorde pas car il a valeur d’adverbe ici.
Accord de TOUT en tant qu’adverbe
elles sont parties tout énervées (adjectif commençant par une voyelle)
elles sont parties toutes contentes (adjectif commençant par une consonne)
elles sont parties toutes honteuses (h aspiré)
elles sont parties toutes heureuses (h muet)
ils sont partis tout contents
elle est partie tout en pleurs
une façade tout(e) en verre
des matériaux tout en verre
Accord importe
Peu importe(nt) les discussions ; qu’importe(nt) les discussions ;
n’importeØ quelles discussions
Accord tel et tel que
Si TEL est suivi de QUE, il s’accorde avec le nom qui précède : les ustensiles tels que la spatule.
Si TEL n’est pas suivi de QUE, il s’accorde avec le nom qui suit : les ustensiles, telle la spatule, …
Accord COD complexe :
L’entreprise s’est donné pour objectif de... L’entreprise s’est donnée pour objectif de…
Avec les pronominaux réfléchis et réciproques il y a accord si un COD précède, éventuellement le COD peut être le pronom.
Ici, on a un pronom réfléchi, pas de COD avant le verbe (l’entreprise a donné pour objectif à qui ?), donc le pronom réfléchi est COI et non COD.
Nous nous sommes laissés dire laissé dire
participe passé suivi d’un infinitif. Le participe passé s’accorde avec le pronom personnel réfléchi si celui-ci fait l’action de l’infinitif, et ne s’accorde pas s’il subit l’action de l’infinitif.
Ce n’est pas « nous » qui disons mais « on » qui « nous dit », donc pas d’accord.
De plus, en général pas d’accord avec le participe passé « laissé ».
ad interim : sans accent car c’est du latin
Aller de pair ; aller de paire
il ne s’agit pas de paires mais de rangs ou de niveaux d’importance. D’ailleurs, trois éléments peuvent tout à fait aller de pair alors que pour faire une paire il n’en faut que deux. Ex. Qualité, innovation et satisfaction du client vont de pair dans notre métier.
Au niveau de : en préférer l’utilisation quand il s’agit réellement de niveaux (hiérarchiques, par ex.) => on dira donc: « concernant l’orthographe », plutôt que « au niveau de l’orthographe »
Avoir affaire à / avoir à faire
On a envie d’écrire « à faire » en toutes circonstances, aussi bien dans « il n’y a plus rien à faire » que dans « elle a à faire à plus fort qu’elle », alors qu’il faut écrire « elle a affaire à plus fort qu’elle ».
Vous pouvez remplacer cette expression par « avoir à réaliser (quelque chose) » ou « avoir à refaire » ? Il faut alors écrire « à faire ».
Sinon, c’est de « affaire » qu’il s’agit, et il est presque toujours suivi de « à ». Pour vous en assurer, remplacez l’expression « avoir affaire à » par « être en rapport avec » :
Le médecin à qui le malade a eu affaire était un charlatan. mais Il a fort à faire pour rattraper son retard.
source: projetvoltaire
Cette évolution n’est pas près de se terminer (= est loin d’être terminée) INVARIABLE.
Ne pas confondre avec « ne pas être prêt à faire qqchose » !
Cette évolution n’est pas prête de se terminer
Elle n’est pas prête à recommencer // Elle n’est pas près de recommencer
elle n’est pas prête de recommencer
colocation = cohabitation
collocation = expression constituée de deux termes qui vont parfaitement ensemble et que le rédacteur doit privilégier !
Ex : poser une question (et non donner une question ou demander une question) / pluie diluvienne / faire la sieste / pendre la crémaillère / prendre le large / perpétuer la tradition / perpétrer ou commettre un crime / infliger des sévices / infliger une punition /  remplir les conditions / respecter l’accord / répondre au profil / satisfaire aux critères / ménager une ouverture…
À ce propos, le féminin de colocataire est colocataire. Et non pas colocatrice !!
coulisses : terme généralement au pluriel (attendre derrière les coulisses) mais au singulier dans « en coulisse » dans les expressions au figuré : agir en coulisse, regarder en coulisse (en secret).
dans la pratique ‡ en pratique : dans la pratique = dans le domaine de l’expérience ; en pratique = contraire de « en théorie »
dans le nom d’une loi, la date se place comme suit : « Loi fédérale du [DATE] sur les produits laitiers »
désormais : suivi du présent / / dorénavant : suivi du futur. (Mr. X occupe désormais la fonction de directeur médical // Mr. X occupera dorénavant la fonction de directeur médical)
efficience / efficacité, quelle nuance ?
Efficience = Capacité d’un individu ou d’un système de travail à obtenir de bonnes performances dans un type de tâche donné
Efficacité = Donner la preuve de son efficience          Source: Larousse
Termes acceptés pour parler de l’environnement, l’écologie, le développement durable :
écocitoyenneté* écocitoyen * écoféminisme*  éco-guerrier éco-design éco-conçu(s) éco-conception/ écoconcepteur écomouvement* éco-chic* éco-déplacement éco-emballage écofiscalité / écotaxe écolabel* / écolabellisé écolanguage éco-gestes écolo / Anti-écolo écoloptimiste éconologie éco-consommation /teur éco-responsable* éco-responsabilité* écoterrorisme /ste  écotourisme/ ste
Un écologiste = « un spécialiste de l’écologie » / « un partisan de l’écologisme » (abrév. “écolo”)
Un environnementaliste =« un spécialiste de l’étude de l’environnement »
Un écologue = « un scientifique qui étudie l’environnement »
Féminin : les mots suivants sont féminins, même si l’on entend souvent le contraire, même dans les médias : une échappatoire, une espèce de fou furieux, une anagramme, une espace (typographique)
Invariabilité dans :
des personnes haut placées ;  des produits haut de gamme ; haut(e)(s) en couleur ; les produits phares de notre entreprise ;  étant donné la conjoncture ; de temps à autre ; en termes de qualité (termes toujours au pluriel, même si suivi d’un seul élément) ; (être) à même de ;
tout autre chose, une tout autre activité (si l’expression signifie « complètement – tout à fait – entièrement différent » tout est adverbe et invariable ; si l’expression signifie « n’importe quel autre, n’importe quelle autre », tout est adjectif et variable : toute autre initiative)
malgré / malgré que
La locution « malgré que » est devenue très courante et on la trouve également chez de grands auteurs (Rousseau, Gide, etc.) mais je me range encore une fois du côté des puristes et des grammairiens pour dire qu’elle n’est pas correcte pour autant. J’utiliserai donc « malgré »+nom ou pronom
ou « bien que »+vb au subjonctif.
Ex : Nous sortons bien qu’il ne fasse pas chaud. Nous sortons malgré le froid. Nous sortons malgré qu’il fait/fasse pas chaud.
Merci n’est pas invariable : mille mercis (Larousse, Dictionnaire de l’Académie française)
nigérian, nigériane (du Nigeria, pas d’accent sur le nom du pays !)
nigérien, nigérienne (du Niger) deux N à l’adjectif
De manière générale, on préfèrera des verbes dans une liste d’objectifs (ex : contacter les clients, proposer une offre et revenir vers eux dans 2 mois)
des noms dans une liste d’actions (ex : contact clientèle, proposition, feed-back)
Pour éviter le verbe être, on écrira par exemple : entrer en contradiction avec, représenter un danger, constituer un risque, etc.
Préposition « sur » : sur Nîmes, sur le département du Gard, etc. De plus en plus répandu mais pas correct. Éventuellement avec un verbe de mouvement (je vais sur Paris) mais sûrement pas avec un verbe d’un autre type (j’habite, par ex.). En effet, la préposition « sur » induit la notion de position, de supériorité ou de domination. Si vous n’exprimez pas l’une de ces trois notions, n’utilisez pas « sur » ! Préférez « à » ou « dans » selon le contexte : j’habite à Toulouse, nous développons ce projet dans le Gard, etc.
Renoncement ou renonciation ?
le renoncement est une attitude vertueuse (abnégation, renoncement aux honneurs, par ex.), alors que la renonciation est le fait d’abandonner, de renoncer.
de même pensez à distinguer « renoncer » de « décider de ne pas ». Car le premier sous-entend que l’on avait décidé avant et qu’on a changé d’avis.
Tiret : espaces avant et après quand il remplace une préposition, sinon pas d’espace. Ex : un vol Lyon –  Marseille ; le pôle gestion-compta
tiret pour au-dessus, au-delà-, au-dessous ;
pas de tiret pour en deçà, en dessous, etc.
NON et le tiret :
tiret avant un nom : non-lieu, non-sens, non-respect, non-conformité
pas de tiret avant un adjectif : non conforme
·         Typographie :
les signes de ponctuation double (?!.:«) sont précédés d’une espace (en tout cas en France
les heures s’écrivent aussi avec espace : 18 h 01
les noms de langue ne prennent pas de majuscule : il parle italien ; un article en anglais
on écrira « Monsieur X » et non « M. X » si le monsieur en question lira aussi le document dans lequel figure son nom.
utilisation du slash : espaces avant et après selon ce que l’on veut dire (éléments distincts ou non).
Exemples : respecter les délais / dates de livraison (= de livraison ne s’applique qu’à dates, pas à délais) ; respecter les délais/dates de livraison (= de livraison s’applique à délais et à dates) ; nom / prénom ; section marketing/finances (on parle d’une seule chose) ; section marketing / finances (on parle de la section marketing d’une part et de la section finances d’autre part)

Voir les autres articles >>

Partagez le contenu qui vous a plu !